AccueilInfosDossiers

PNR 61 sur la gestion globale de l’eau

Synthèses thématiques des 16 projets de recherche nationale suisse (...)



16 questions pour 16 projets de recherche

Les 16 projets d’étude retenus par le Programme national de recherche sur la "Gestion durable de l’eau" (PNR 61) se sont orientés dans deux directions : la moitié d’entre eux s’est plus (...)
Lire la suite

La Suisse n’est pas aussi riche en eau qu’on le supposait

Avec ses 40 kilomètres cubes d’eau qui s’écoulent chaque année hors de ses frontières, la Suisse restera longtemps encore un château d’eau pour ses voisins européens. Les changements climatiques ne vont (...)
Lire la suite

Les facteurs socio-économiques auront sur le secteur de l’eau davantage d’impacts que les changements climatiques

Les experts qui ont participé au Programme national de recherche sur la gestion durable de l’eau (PNR 61) sont unanimes sur ce constat : en Suisse, les changements techniques et socio-économiques (...)
Lire la suite

L’avenir de la gestion de l’eau passe par de meilleures synergies entre tous ses acteurs

La gestion durable des ressources en eau est une question de rapports biologiques et techniques. Mais c’est aussi – et toujours plus – une question de gouvernance de l’eau. Même s’ils soulignent fort (...)
Lire la suite

À paraître

Glossaire

  • Débâcle

    Dislocation soudaine de la couverture de glace d’un cours d’eau dont les blocs sont alors emportés rapidement par le courant. Lorsqu’il s’agit de la rupture d’une barrière naturelle de glace formant une retenue d’eau, on parle alors de vidange brutale de lac glaciaire (connue sous l’acronyme anglais de GLOF, “Glacial lake outburst flood”). Dans les deux cas, ce phénomène peut entraîner de graves inondations, voire des catastrophes.

Mot d’eau

  • « Et tous ces gens
    dans l’eau ... »

    “Je pense toujours à cette rivière quelque part, avec cette eau qui coule vraiment vite. Et tous ces gens dans l’eau, qui essaient de se raccrocher les uns aux autres, qui s’accrochent aussi fort qu’ils peuvent, mais à la fin c’est trop difficile. Le courant est trop puissant. Ils doivent lâcher prise, se laisser emporter chacun de son côté. Je pense que c’est ce qui nous arrive, à nous.” (Kazuo Ishiguro, "Auprès de moi toujours", 2005)


Contact Lettre d'information