AccueilInfosDossiers

Femmes et
métiers de l’eau

Ce dossier a été publié en marge de la "grève des femmes" organisée (...)


Ce dossier a été publié en marge de la "grève des femmes" organisée en Suisse le 14 juin 2019. Cet événement offrait une belle opportunité de s’interroger sur la place que les femmes, dans ce pays, occupent ou non dans les métiers de l’eau. Dans ce dossier, la parole est donnée à quelques-unes de ces femmes encore peu nombreuses qui, en Suisse romande en particulier, et dans les champs technique, politique ou académique, ont mis l’eau au cœur de leur engagement professionnel.

- Tous les articles de ce dossier sont rassemblés dans un document PDF (A4, 21 pages). Cliquer sur l’image pour le télécharger.


Quelle place les femmes ont-elles dans les métiers de l’eau ?

DOSSIER - 14 juin 2019. En Suisse, l’actualité de cette journée était placée sous le signe de la grève des femmes. Pour l’égalité, le respect et la solidarité. "Nous voulons que nos différences soient (...)
Lire la suite

Fontainière et gestionnaire de réseau d’eau potable :

"Je savais ce que je ne voulais pas faire, comptable, comme le souhaitait mon père, ou comme la majorité de mes camarades, secrétaire ou coiffeuse. J’adorais le dessin technique. Mon plaisir était de (...)
Lire la suite

Élue municipale et responsable du secteur de l’eau :

"Ce département n’est pas forcément celui dans lequel je me serais d’emblée lancée toute seule, car je n’avais guère de connaissances ni de compétences techniques dans ce secteur-là. Mais dix-huit mois (...)
Lire la suite

Hydrobiologiste attachée à la surveillance des rivières :

"Quand j’étais enfant, en Valais, on se promenait souvent en famille le long des bisses. J’ai des souvenirs merveilleux de ces moments où l’on jouait avec l’eau. Il y avait là quelque chose de (...)
Lire la suite

Chercheure en hydrologie et gestion de l’eau :

On pourrait croire, sachant qu’elle est native des rives françaises de la Méditerranée, qu’elle s’intéresse surtout à l’eau salée des mers et des océans. Rien de tout cela. Marianne Milano pense d’abord et (...)
Lire la suite

Un Réseau des femmes ingénieures de l’eau ...

"Rendre visibles les ingénieures actives dans le domaine de l’eau, changer l’image d’une profession où presque tous les postes de direction sont occupés par des hommes, mettre en évidence des modèles (...)
Lire la suite

Reportages au Bénin

Tapez sur un moteur de recherche les mots "eau, femmes, Afrique", vous verrez aussitôt apparaître d’innombrables images de jeunes femmes et de filles, souvent en groupes, près d’un puits ou d’une (...)
Lire la suite

Mots-clés

Glossaire

  • Eau potable

    La législation suisse sur les denrées alimentaires définit l’eau potable comme une "eau naturelle ou traitée qui convient à la consommation, à la cuisson d’aliments, à la préparation de mets et au nettoyage d’objets entrant en contact avec les denrées alimentaires". Cette eau doit être "salubre sur les plans microbiologique, chimique et physique". La loi définit de manière précise les exigences de qualité auxquelles elle doit satisfaire en tout temps et les concentrations maximales admissibles de diverses substances.

Mot d’eau

  • Eaux de source

    "Rosette témoigna, pour apaiser sa soif, le désir de boire aussi de cette eau, et me pria de lui en apporter quelques gouttes, n’osant pas, disait-elle, se pencher autant qu’il le fallait pour y atteindre. Je plongeai mes deux mains aussi exactement jointes que possible dans la claire fontaine, ensuite je les haussai comme une coupe jusqu’aux lèvres de Rosette, et je les tins ainsi jusqu’à ce qu’elle eût tari l’eau qu’elles renfermaient, ce qui ne fut pas long, car il y en avait fort peu, et ce peu dégouttait à travers mes doigts, si serrés que je les tinsse." (Théophile Gauthier, "Mademoiselle de Maupin", (...)

Mot d’eau

  • « Le fleuve me hantait »

    "La proximité de sa grandeur réveillait en moi une antique terreur des eaux qui, en présence des rivières et des fleuves, même vus du rivage, me tourmente l’âme. La fluidité des eaux fluviales, lentes ou rapides, me trouble, où je décèle un monde à demi visible de formes fugitives qui tentent et parfois fascinent l’âme inattentive. Ce sont des êtres sinueux et insinuants que les fleuves et les rivières, même farouches." (Henri Bosco, "Malicroix", 1948)


Contact Lettre d'information