AccueilInfosAnnées précédentesAnnée 2008

6 mai 2008.

Les toilettes sèches à compostage : une solution d’avenir

À la demande de l’association Assamba (Amis du Centre Médical de (...)

À la demande de l’association Assamba (Amis du Centre Médical de Banock), basée à Genève, et engagée dans un projet de construction d’un dispensaire rural au Cameroun, une petite équipe multidisciplinaire s’est mise au travail pour proposer des solutions simples et écologiques pour la gestion des matières fécales et des urines. Une brochure en vulgarise les premiers résultats.

Un spécialiste en Sciences de l’environnement (Gwennaël Bolomey), un architecte (Jacques Morel) et une illustratrice (Fanny Vaucher) ont imaginé un prototype de toilette sèche à compostage. Dans la foulée, ces trois personnes ont décidé d’accompagner leur recherche par une publication destinée aux communautés rurales de la région de Banock, mais aussi d’ailleurs.

Jacques Morel nous a expliqué qu’un forage venait d’être réalisé à Banock , en 2007, et que « ce n’était certainement pas pour en salir l’eau avec une réalisation d’un WC ‘moderne’ à chasse d’eau (potable) aboutissant dans une fosse septique que personne n’irait vider ». À noter en outre que ce projet, qui nécessitera probablement malgré tout une fosse septique, devrait être complété par un filtre planté destiné à traiter les eaux grises et les effluents de la fosse.

Cette brochure, qui se veut didactique, sera sans aucun doute très utile lorsque ce prototype de démonstration sera installé aux abords de la construction du nouveau dispensaire.

Un blog – http://guidetoilettes.over-blog.org - a été récemment ouvert pour permettre de suivre l’évolution et le fonctionnement du système pendant sa phase d’expérimentation. On y trouvera également une utile adresse de contact. (bw)


Brochure à télécharger

(pdf 2.4 Mo)

PDF - 2.4 Mo

Gwennaël Bolomey & Jacques Morel
Les toilettes sèches à compostage :
une solution d’avenir pour l’agriculture et l’environnement
Tome 1 : l’exemple de la Fossa alterna

Extrait du sommaire :
Au sujet de la toilette sèche...
Principes d’utilisation d’une toilette sèche
Réalisation d’une toilette sèche
Utilisation du compost




Mots-clés

Glossaire

  • Amphibie

    Ce mot d’origine grecque signifie « double vie » et s’applique à des animaux et à des végétaux vivant dans l’eau mais capables en même temps de se développer hors de l’eau. C’est le cas des amphibiens (grenouilles, salamandres, etc.), mais aussi de certains mammifères (phoques, hippopotames, crocodiles, castors, etc.) et de quelques poissons et insectes. Les plantes amphibies, tels les nénuphars, ont une partie immergée et une autre émergée, parfois flottante ; certaines peuvent s’adapter à d’importantes variations du niveau d’eau.

Mot d’eau

  • Tout peut aisément s’expliquer ...

    « Tout ce qu’on voit encore se développer dans les airs et naître au-dessus de nous, tout ce qui se forme dans les nuages, tout enfin, neige, vents, grêle, gelées, et le gel si puissant qui durcit le cours des eaux et ralentit ou arrête ça et là la marche des fleuves, tout cela peut aisément s’expliquer, ton esprit n’éprouvera aucune peine à en comprendre les causes et à en pénétrer le secret, du moment que tu connais bien les propriétés des atomes. » (Lucrèce, 1er s. av.J.C.)


Contact Lettre d'information