AccueilAlbums photos

1er mai 2017.

L’Aire rendue à la nature

Fragments d’un projet exemplaire

"C’est à partir du cours d’eau que sont établis de nouveaux rapports qui équilibrent, d’une part, les besoins de production agricole, de développement urbain et d’espaces de loisirs et, d’autre part, la nécessité de reconstituer des milieux naturels étendus et continus." (Extrait du dossier "Superpositions")

La renaturation de l’Aire, une rivière qui prend sa source au pied du Salève, en Haute-Savoie, et se jette dans l’Arve en ville de Genève, est l’un des projets-phares du programme cantonal genevois de revalorisation des cours d’eau. Ce projet, commencé en 2002 et réparti sur 4 étapes dont 3 ont déjà été menées à terme, porte sur la réorganisation territoriale et paysagère de la rivière sur plus de quatre kilomètres. Il s’agit aussi de protéger cette plaine contre les inondations et de mieux intégrer ses différentes fonctions environnementales (biodiversité), économiques (production agricole) et sociales (espace de loisirs).

Cette reconfiguration paysagère frappe d’emblée par deux options prises par le collectif d’ingénieurs, de biologistes, d’architectes et autres experts qui l’ont imaginée ensemble : d’une part garder la mémoire de l’ancien canal en le transformant de manière à ce que chacun puisse comparer l’avant et l’après de la renaturation, et d’autre part faire en sorte que la nouvelle rivière, grâce à un aménagement provisoire original, décide elle-même en parallèle de son nouveau tracé.

- Photos aqueduc.info prises entre 2003 et 2017 (CC BY-SA)


- Voir sur youtube la présentation du projet de renaturation de l’Aire
- Zoom sur la renaturation de l’Aire, sur le site du Canton de Genève
- Voir le site superpositions.ch,
- Situer l’espace renaturé de l’Aire sur openstreetmap





Mots-clés

Agenda

Mot d’eau

  • "N’offrez l’eau qu’aux enfants"

    “Quand vous voyez votre voisin à table verser du vin en son verre, ne vous hâtez pas à y verser de l’eau. Pourquoi voulez-vous noyer la vérité ? Il est vraisemblable que votre voisin sait mieux que vous ce qui lui convient. Peut-être il n’aime pas l’eau : peut-être il n’en veut mettre que quelques gouttes par complaisance pour la mode : peut-être il ne veut pas qu’un autre observe combien peu il en met dans son verre. Donc, n’offrez l’eau qu’aux enfants. C’est une fausse complaisance et bien incommode.” (Benjamin Franklin, Lettre à l’Abbé Morellet, (...)

Glossaire

  • Aquifère

    Ensemble solide et délimité de roches perméables - sable, gravier, roches fissurées ou calcaires - contenant une zone dans laquelle l’eau constituée en nappe souterraine peut circuler librement et y être captée. On distingue plusieurs types d’aquifères en fonction notamment de leur structure géologique qui conditionne la vitesse d’écoulement de l’eau (de quelques mètres par jour à plusieurs centaines de mètres par heure).


Contact Lettre d'information