AccueilInfosArrêts sur infos

17 mars 2016.

Les métiers de l’eau potable, thème du "Merleau d’Or 2016"

"Un réel message avec de la créativité en prime"

JPEG - 57.6 ko

Pour la troisième année consécutive et dans le cadre de sa campagne sur les valeurs de l’eau potable, la Société suisse de l’industrie du gaz et de l’eau (SSIGE) a organisé un concours de clips vidéos ouvert aux écoles secondaires de Suisse romande. Après "Les bienfaits de l’eau potable" et "L’eau potable – protégeons nos sources", le thème de cette nouvelle édition portait cette fois-ci sur les "Métiers de l’eau potable". Les prix du « Merleau d’Or 2016 » ont été décernés le 17 mars à Lausanne, dans le cadre du Salon Habitat & Jardin.

Ces clips vidéos, précisait le règlement du concours, devaient exprimer les rôles que jouent les acteurs de la distribution de l’eau potable : Par son action spécifique, chaque métier, chaque fonction, amène une contribution déterminante à la chaîne des valeurs de l’approvisionnement en eau potable, laquelle nous assure de disposer quotidiennement de la denrée alimentaire la plus précieuse en quantité suffisante avec une qualité irréprochable.

Ce concours, organisé par la SSIGE en partenariat avec Habitat & Jardin, l’association DER (distributeurs d’eau romands) et le groupement I & IG de l’Industrie des Ingénieurs de la SSIGE était également soutenu par de nombreux responsables de l’Instruction publique de Suisse romande. Sept prix ont été attribués par le jury "à des élèves qui ont délivré un réel message avec de la créativité en prime !"

JPEG - 199.3 ko
Le "Merleau d’Or 2016" a été attribué à la classe 3E P6
de Mme B. Huwiler du Cycle d’Orientation de la Gruyère, à Bulle (FR)
pour le film « Expl-eau-rateurs » (photo SSIGE)

Le palmarès

  • Niveau secondaire I (écoles secondaires, cycles d’orientation, etc.)
    • Merleau d’Or : Cycle d’Orientation de la Gruyère, Bulle (FR),
      « Expl-eau-rateurs »
    • Merleau d’Argent : Etablissement secondaire d’Ollon (VD),
      « Les métiers de l’eau »
    • Merleau de Bronze : Cycle d’Orientation de la Veveyse, Châtel-St-Denis (FR),
      « Au fil des métiers de l’eau »
    • Prix du Jury : Etablissement scolaire C.-F. Ramuz, Lausanne (VD),
      « Une eau propre, un travail responsable »
    • Prix du Président du Jury : Cycle d’Orientation de la Veveyse, Châtel-St-Denis (FR),
      « L’Eaurientation de l’O »
  • Niveau secondaire II (gymnases, écoles professionnelles, etc.)
    • Merleau d’Argent : Ecole professionnelle technique et des métiers, Sion (VS),
      « L’eau c’est pro ! »
    • Merleau de Bronze : Ecole professionnelle technique et des métiers, Sion (VS),
      « De nos sources à nos verres !

- Ces différentes réalisations peuvent être visionnées sur le site internet de la SSIGE (www.svgw.ch/merleau) ou sur facebook. Il est également possible de voir sur youtube.com les productions lauréates des éditions précédentes : 2014 et 2015

- Le Merleau d’Or 2017 aura pour thème :
« La carafe d’eau, source de convivialité ».



- Lire aussi les éditos :





Mots-clés

Glossaire

  • Eau potable

    La législation suisse sur les denrées alimentaires définit l’eau potable comme une "eau naturelle ou traitée qui convient à la consommation, à la cuisson d’aliments, à la préparation de mets et au nettoyage d’objets entrant en contact avec les denrées alimentaires". Cette eau doit être "salubre sur les plans microbiologique, chimique et physique". La loi définit de manière précise les exigences de qualité auxquelles elle doit satisfaire en tout temps et les concentrations maximales admissibles de diverses substances.

Mot d’eau

  • Eaux de source

    "Rosette témoigna, pour apaiser sa soif, le désir de boire aussi de cette eau, et me pria de lui en apporter quelques gouttes, n’osant pas, disait-elle, se pencher autant qu’il le fallait pour y atteindre. Je plongeai mes deux mains aussi exactement jointes que possible dans la claire fontaine, ensuite je les haussai comme une coupe jusqu’aux lèvres de Rosette, et je les tins ainsi jusqu’à ce qu’elle eût tari l’eau qu’elles renfermaient, ce qui ne fut pas long, car il y en avait fort peu, et ce peu dégouttait à travers mes doigts, si serrés que je les tinsse." (Théophile Gauthier, "Mademoiselle de Maupin", (...)

Mot d’eau

  • « Le fleuve me hantait »

    "La proximité de sa grandeur réveillait en moi une antique terreur des eaux qui, en présence des rivières et des fleuves, même vus du rivage, me tourmente l’âme. La fluidité des eaux fluviales, lentes ou rapides, me trouble, où je décèle un monde à demi visible de formes fugitives qui tentent et parfois fascinent l’âme inattentive. Ce sont des êtres sinueux et insinuants que les fleuves et les rivières, même farouches." (Henri Bosco, "Malicroix", 1948)


Contact Lettre d'information