AccueilClins d’eau

23 mars 2017.

AQUA - Art for the World

Reflets de l’exposition AQUA - Les artistes contemporains et les (...)

Reflets de l’exposition AQUA - Les artistes contemporains et les enjeux de l’eau.
ART for The World, Genève, du 23 mars au 2 juillet 2017.
(Images extraites du dossier de presse)
- Voir la présentation (article aqueduc.info)

JPEG - 199.9 ko
Gal Weinstein (Israël) - Nahalal (Partly Cloudy), 2011 (détail)
Cette installation, surmontée de deux nuages solitaires, est réalisée
à partir de morceaux de moquette industrielle assemblés en puzzle.
Elle renvoie à l’image, fortement gravée dans la mémoire collective israélienne,
des premières colonies coopératives agricoles installées sur une terre stérile.
JPEG - 77.1 ko
Dan Perjovschi (Roumanie) - Drawings on Water, 2017
JPEG - 190.4 ko
Carlos Montani (Argentine) - Aqua Planetae, 2012 - en cours
Collection d’échantillons d’eau de différentes régions du monde conservés comme héritage
pour les générations futures. Il s’agit d’un travail encore en cours, initié le 22 mars 2012,
et comprenant aujourd’hui quelque 1700 échantillons de 53 pays des six continents.
JPEG - 264.9 ko
Stefano Boccalini (Italie) - PublicPrivate, 2017
Pour cette construction, l’artiste a choisi deux matériaux, le fer et l’acier,
qui réagissent différemment quand ils sont longtemps exposés à l’air et à l’eau :
l’un va rouiller et se détériorer, l’autre conservera son éclat d’origine.
L’oeuvre va donc évoluer et mettra en évidence un concept fondamental : l’eau bien public.
JPEG - 266.3 ko
Marcello Maloberti (Italie) - Kubec, 2017
25 casques militaires, posés sur le sol, l’intérieur tourné vers le ciel, recueillent l’eau de pluie.
Une manière de réinventer la fonction de ces objets,
purifiés et libérés de leur symbolisme de conflit et de mort,
transformés en collecteurs d’eau et métaphores de renaissance (photo aqueduc.info).


À paraître

Glossaire

  • Débâcle

    Dislocation soudaine de la couverture de glace d’un cours d’eau dont les blocs sont alors emportés rapidement par le courant. Lorsqu’il s’agit de la rupture d’une barrière naturelle de glace formant une retenue d’eau, on parle alors de vidange brutale de lac glaciaire (connue sous l’acronyme anglais de GLOF, “Glacial lake outburst flood”). Dans les deux cas, ce phénomène peut entraîner de graves inondations, voire des catastrophes.

Mot d’eau

  • « Et tous ces gens
    dans l’eau ... »

    “Je pense toujours à cette rivière quelque part, avec cette eau qui coule vraiment vite. Et tous ces gens dans l’eau, qui essaient de se raccrocher les uns aux autres, qui s’accrochent aussi fort qu’ils peuvent, mais à la fin c’est trop difficile. Le courant est trop puissant. Ils doivent lâcher prise, se laisser emporter chacun de son côté. Je pense que c’est ce qui nous arrive, à nous.” (Kazuo Ishiguro, "Auprès de moi toujours", 2005)


Contact Lettre d'information