AccueilÀ paraître

8 mai 2018.

1000 ans de pêche en Suisse romande

Déjà auteur, il y a quelques années, d’un petit livre sur "La pêche (...)

Déjà auteur, il y a quelques années, d’un petit livre sur "La pêche dans le Lac de Neuchâtel" et co-initiateur d’un "Écomusée de la pêche et des poissons" inauguré en septembre 2017 à Bevaix, Bernard Vauthier prépare la sortie en automne 2018 d’un ouvrage grand format quasi encyclopédique – historique, technique et linguistique notamment - sur une activité séculaire qui en Suisse romande n’a vraiment changé qu’à partir des bouleversements relativement récents affectant à la fois la vie aquatique et l’outillage du pêcheur.

Dans "1000 ans de pêche en Suisse romande", la pêche est présentée à travers l’histoire de chaque lac ou rivière, de l’Allaine jurassienne à la Navizence valaisanne et du lac Noir fribourgeois à l’Allondon genevois, et la description minutieuse non seulement de chaque espèce de poisson mais aussi des "engins et procédés" utilisés qui surprennent par leur diversité et leur efficacité.



- "1000 ans de pêche en Suisse romande" - 500 pages richement illustrées - sera coédité par l’Écomusée de la pêche et des poissons et les Éditions Favre à Lausanne. Sa parution est prévue en automne 2018 et est ouvert à la souscription jusqu’au 15 août 2018.
- Télécharger le prospectus de présentation et de souscription



Mots-clés

À paraître

Glossaire

  • Débâcle

    Dislocation soudaine de la couverture de glace d’un cours d’eau dont les blocs sont alors emportés rapidement par le courant. Lorsqu’il s’agit de la rupture d’une barrière naturelle de glace formant une retenue d’eau, on parle alors de vidange brutale de lac glaciaire (connue sous l’acronyme anglais de GLOF, “Glacial lake outburst flood”). Dans les deux cas, ce phénomène peut entraîner de graves inondations, voire des catastrophes.

Mot d’eau

  • « Et tous ces gens
    dans l’eau ... »

    “Je pense toujours à cette rivière quelque part, avec cette eau qui coule vraiment vite. Et tous ces gens dans l’eau, qui essaient de se raccrocher les uns aux autres, qui s’accrochent aussi fort qu’ils peuvent, mais à la fin c’est trop difficile. Le courant est trop puissant. Ils doivent lâcher prise, se laisser emporter chacun de son côté. Je pense que c’est ce qui nous arrive, à nous.” (Kazuo Ishiguro, "Auprès de moi toujours", 2005)


Contact Lettre d'information