AccueilInfosOn en parle

22 octobre 2020.

Un lâcher d’eau pour redynamiser la Sarine

À la demande de l’État de Fribourg et en concertation avec les (...)

À la demande de l’État de Fribourg et en concertation avec les organisations environnementales, l’entreprise électrique Groupe E a procédé le 22 octobre 2020 à un important lâcher d’eau dans la Sarine à l’aval du barrage de Rossens et du Lac de la Gruyère. Cette opération a été décidée pour nettoyer le lit de la Petite Sarine et redynamiser ce tronçon de rivière avant la période de reproduction des poissons.

JPEG - 100.3 ko
Lâcher d’eau au barrage de Rossens le 22 octobre 2020
Localiser sur Openstreetmap
(Photo © Etat de Fribourg – Service de l’environnement)

Le manque de crues et l’absence de charriage de graviers stoppés par le barrage a entraîné au fil des années une dégradation générale du cours d’eau et des atteintes à sa biodiversité : le lit de la Sarine s’est colmaté et les algues ont proliféré, ce qui a un impact nuisible à la santé et à la reproduction des poissons et des invertébrés.

En application de la loi sur la protection des eaux, le canton de Fribourg a identifié les installations qui portent atteintes aux cours d’eau et proposé des mesures d’assainissement. Cela implique notamment de rétablir le régime de charriage en aval du barrage de Rossens par le biais de crues artificielles et l’ajout de graviers. Pour l’État et ses partenaires concernés (entreprise électrique, organisations écologistes, pêcheurs), il s’agit de trouver un équilibre entre la production d’une énergie renouvelable et durable, la protection contre les dangers naturels et la protection de l’environnement.

Afin de limiter les risques pour la population et l’environnement, toutes les mesures de sécurité avaient été prises pour cette opération réalisée sur l’espace d’une journée. À son point le plus fort, ce lâcher d’eau a atteint un débit de quelque 225 m3/s d’eau, soit près de 100 fois plus que le volume habituel. Il a été mis en œuvre avant les périodes de frai de la truite, à un moment où les jeunes poissons de l’année écoulée avaient atteint la taille nécessaire pour supporter un débit aussi exceptionnel. (Source : État de Fribourg)




Mots-clés

Glossaire

  • Ablution

    Dans le vocabulaire des religions, l’ablution est un rite de purification du corps, par immersion totale ou par aspersion, pratiqué individuellement ou collectivement dans des situations particulières, notamment après un contact avec des choses jugées impures ou avant un acte religieux comme la prière. Fréquente dans le judaïsme et l’Islam, mais aussi dans le bouddhisme, l’hindouisme et le shintoïsme, l’ablution rituelle a pratiquement disparu de la liturgie chrétienne.

Mot d’eau

  • Longer les fleuves

    « J’aimais les chemins en bordure des fleuves. Aller avec le courant de leur eau et sentir leur respiration au gré de la marche. Les fleuves vivaient. Ils avaient fait les villes. Au cours des dizaines de milliers d’années, ils avaient usé les montagnes, transporté les terres, comblé les mers, puis fait pousser les arbres. Depuis le début des temps, les villes leur appartenaient, et sans doute ne cesseront-elles jamais de leur appartenir. » (Haruki Murakami, "La course au mouton sauvage", 1982)


Contact Lettre d'information