AccueilRessourcesDans les livres

mars 2016.

Lac Léman – Petite mer des Alpes

Revue L’Alpe – N°72 – Printemps 2016 "Miroir des montagnes, traversé (...)

Revue L’Alpe – N°72 – Printemps 2016

"Miroir des montagnes, traversé par le Rhône, le plus grand lac des Alpes est aussi un vivier humain où s’imbriquent très fortement nature et culture"

En dix articles et 80 pages, ce nouveau numéro de L’Alpe – magazine trimestriel français publié depuis 1998 par l’éditeur grenoblois Jacques Glénat – s’en va à la quête de quelques-uns des savoir-faire, savoir-vivre et autres traits culturels partagés par les riverains de ce grand lac frontalier.

Un "lac pluriel" "tour à tour alpin et méditerranéen, domestiqué et sauvage, montagnard et urbain, existant pour lui-même puis habité. Par la littérature, la musique et la peinture. Par les hommes aussi."

Un "océan de poche" qui au fil des siècles, profitant de sa position centrale et de ses conditions climatiques plaisantes, "va s’imposer comme un lieu de villégiature international et jouer un rôle de premier ordre sur l’échiquier géopolitique international. Un carrefour des hommes et des idées."

Une invitation à la "belle plaisance" comme en ont témoigné dès le XVIIe siècle d’innombrables fêtes de la navigation mettant en exergue "un immense plan d’eau, des vents favorables, une élite riche, un réseau de corporations, et surtout l’envie, partagée par beaucoup, de s’amuser".

Une "frontière liquide" entre France et Suisse et traversée chaque jour par des "transfrontaliers qui prennent le bateau comme d’autres le métro et sont, le temps de la traversée, dans un entre-deux. Ni tout à fait là et déjà ailleurs."

Mais aussi un patrimoine matériel et immatériel valorisé à Nyon par un Musée du Léman qui prépare son agrandissement et sa "nouvelle enveloppe", un espace mis en lumière sur les écrans par un Jean-Luc Godard qui traite le lac "non comme un décor mais comme un personnage", voire même un laboratoire aquatique où toutes sortes d’inventeurs ont testé les moyens de transport les plus inattendus, dont le célèbre mésoscaphe de Jacques Piccard.

Sans oublier que pendant longtemps, dès le Moyen Âge jusque vers le milieu du XXe siècle, le Léman a servi de terrain de chasse aux oiseaux – pan et … plouf ! – et que beaucoup plus loin encore, à six reprises au moins, le lac a été secoué par des tsunamis dont il subsisterait un très faible risque de récidive. De là à conclure qu’il faudrait aujourd’hui s’en tenir à distance, ce n’est en tout cas pas le propos - bien au contraire - de ce magazine dédié à la "petite mer des Alpes". (bw)




Infos complémentaires

JPEG - 58 ko

Lac Léman
Petite mer des Alpes

L’Alpe N° 72

printemps 2016
Éditions Glénat
Grenoble (France)
www.lalpe.com

Mots-clés

Glossaire

  • Bon état des eaux

    Une eau de surface ou souterraine est dite “en bon état” si elle remplit en même temps deux critères : 1. le “bon état chimique” qui doit être conforme aux normes fixant le degré maximal de concentration de substances polluantes ; 2. le “bon fonctionnement écologique”, qui doit être le moins possible impacté par des activités humaines. On parle de bon état quantitatif lorsque les prélèvements d’eaux souterraines ne dépassent pas leur capacité de renouvellement et ne menacent pas l’approvisionnement naturel des écosystèmes aquatiques de surface.

Mot d’eau

  • Clapotis vénitiens

    « On ne percevait que le bruit des rames retombant en cadence et le clapotis des vagues fendues par l’avant de la barque qui se dressait au-dessus de l’eau, noir, raide et taillé en hallebarde à son extrême pointe – et pourtant autre chose encore se faisait entendre, une voix mystérieuse … C’était le gondolier qui murmurait, parlait tout seul entre ses dents, à mots entrecoupés, entre deux coups de rame. » (Thomas Mann, La mort à Venise, 1912).


Contact Lettre d'information