AccueilInfosDossiers

Eau et climat

Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, (...)



Eau et climat : scénarios pour bientôt

Les hausses de température auront pour effet d’accélérer le cycle de l’eau : l’évaporation sera plus intense, la quantité de vapeur d’eau dans l’atmosphère augmentera, les précipitations seront plus (...)
Lire la suite

Eau et climat : impacts en Suisse

Face aux changements climatiques, la Suisse est à la même enseigne que les autres pays de l’arc alpin : elle devra faire face aux modifications de son système hydrologique en même temps qu’à une (...)
Lire la suite

“L’eau doit figurer à l’ordre du jour de Copenhague”

Les plus récents documents de Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, y compris les textes préparatoires de la Conférence de Copenhague, ne font quasiment pas référence à (...)
Lire la suite

Eau et climat : un guide européen pour des stratégies d’adaptation

Lors de leur cinquième session qui s’est tenue les 10-12 novembre à Genève, les 36 États européens parties à la Convention sur la protection et l’utilisation des cours d’eau transfrontières et des lacs (...)
Lire la suite

Mots-clés

Glossaire

  • Bon état des eaux

    Une eau de surface ou souterraine est dite “en bon état” si elle remplit en même temps deux critères : 1. le “bon état chimique” qui doit être conforme aux normes fixant le degré maximal de concentration de substances polluantes ; 2. le “bon fonctionnement écologique”, qui doit être le moins possible impacté par des activités humaines. On parle de bon état quantitatif lorsque les prélèvements d’eaux souterraines ne dépassent pas leur capacité de renouvellement et ne menacent pas l’approvisionnement naturel des écosystèmes aquatiques de surface.

Mot d’eau

  • Clapotis vénitiens

    « On ne percevait que le bruit des rames retombant en cadence et le clapotis des vagues fendues par l’avant de la barque qui se dressait au-dessus de l’eau, noir, raide et taillé en hallebarde à son extrême pointe – et pourtant autre chose encore se faisait entendre, une voix mystérieuse … C’était le gondolier qui murmurait, parlait tout seul entre ses dents, à mots entrecoupés, entre deux coups de rame. » (Thomas Mann, La mort à Venise, 1912).


Contact Lettre d'information