AccueilRessourcesDans les livres

août 2012.

Un chemin au cœur du château d’eau de la Suisse

Depuis cet été, un sentier de randonnée relie quatre sources du (...)

Depuis cet été, un sentier de randonnée relie quatre sources du massif du Gothard : Rhin, Reuss, Tessin et Rhône. Long de 85 kilomètres, on peut le parcourir en étapes réparties sur cinq journées, avec des possibilités d’hébergement, ou dans des marches d’un jour vers l’une ou l’autre des sources. Chaque étape a été conçue de manière à ce que les points de départ et d’arrivée soient accessibles par les transports publics.

Quatre sources, quatre cours d’eau qui s’en vont vers les quatre points cardinaux, mais aussi quatre cantons concernés - Uri, Grisons, Tessin, Valais - et un guide en quatre langues : allemand, français, italien, anglais. Autant dire que cet itinéraire se présente comme une invitation à comprendre l’eau comme un élément qui rassemble plutôt qu’il ne divise.

En tout cas, il y a là de quoi "découvrir des paysages uniques qui rendent compte de l’importance de l’eau pour l’homme, la faune, la flore, mais aussi pour l’économie" commente celui qui a initié ce projet de sentier, Paul Dubacher, déjà connu pour avoir contribué à la réalisation de la Voie suisse le long du lac des Quatre-Cantons.

Lors de l’inauguration officielle de cet itinéraire de randonnée, le 5 août 2012, Hansheiri Inderkum, ancien président du Conseil des États du Parlement fédéral et président de la Fondation Chemin des quatre sources du massif du Gothard, a insisté sur la symbolique du lieu : "Le Gothard est un symbole du savoir-faire des ingénieurs non seulement dans le secteur routier, ferroviaire ou énergétique, mais aussi dans le domaine du tourisme alpin international (…) Ce chemin des quatre sources non seulement relie entre eux de magnifiques paysages et montre la diversité culturelle de la région, mais il s’intègre aussi parfaitement dans l’idée du Gothard comme un pont entre la tradition et le progrès."

JPEG - 123.8 ko
Pour en savoir plus sur cet itinéraire,
consulter le site vier-quellen-weg.ch
(en allemand seulement)

Voir aussi dans l’album photos aqueduc.info :
- À la source du Rhin (Grisons)
- À la source du Rhône (Valais)
- Au pays des Reuss (Uri)



Infos complémentaires

JPEG - 50.2 ko

Le guide de randonnée "Chemin des quatre sources du massif du Gothard", publié en quatre langues, propose sur 80 pages l’ensemble de l’itinéraire, des extraits de cartes et des profils d’altitude, de nombreuses illustrations et informations utiles. L’ouvrage contient également d’intéressantes contributions sur l’histoire, la flore, la faune, la géologie et l’hydroélectricité dans la région du Gothard.

- Pour en savoir plus sur ce guide, consulter le site vier-quellen-weg.ch.

Mots-clés

Glossaire

  • Amphibie

    Ce mot d’origine grecque signifie « double vie » et s’applique à des animaux et à des végétaux vivant dans l’eau mais capables en même temps de se développer hors de l’eau. C’est le cas des amphibiens (grenouilles, salamandres, etc.), mais aussi de certains mammifères (phoques, hippopotames, crocodiles, castors, etc.) et de quelques poissons et insectes. Les plantes amphibies, tels les nénuphars, ont une partie immergée et une autre émergée, parfois flottante ; certaines peuvent s’adapter à d’importantes variations du niveau d’eau.

Mot d’eau

  • Tout peut aisément s’expliquer ...

    « Tout ce qu’on voit encore se développer dans les airs et naître au-dessus de nous, tout ce qui se forme dans les nuages, tout enfin, neige, vents, grêle, gelées, et le gel si puissant qui durcit le cours des eaux et ralentit ou arrête ça et là la marche des fleuves, tout cela peut aisément s’expliquer, ton esprit n’éprouvera aucune peine à en comprendre les causes et à en pénétrer le secret, du moment que tu connais bien les propriétés des atomes. » (Lucrèce, 1er s. av.J.C.)


Contact Lettre d'information