AccueilInfosAnnées précédentesAnnée 2003

15 octobre 2003.

Plus de quatre décennies d’engagements de la coopération suisse

La Direction du développement et de la coopération suisse (DDC) (...)

La Direction du développement et de la coopération suisse (DDC) s’était engagée "résolument" dans l’Année internationale de l’eau douce. Elle estimait devoir saisir cette occasion pour parfaire "son orientation thématique et stratégique", mais aussi pour mieux faire connaître ses activités. Dans ce but, elle a publié une brochure spéciale : "L’eau et le développement" (*). Bref rappel de plus de quatre décennies d’engagements.

Années 60 : les services de ce qu’on appelait alors le "Délégué à la coopération technique" s’engagent dans le domaine de l’eau potable et de l’assainissement. Un premier grand projet voit le jour en 1965 suite à une sécheresse catastrophique en Inde. La Suisse participe notamment à la lutte contre le manque d’eau par des forages et l’installation de pompes à main.

Années 70 : la coopération suisse, intégrant l’eau dans sa stratégie de base, collabore à la réalisation technique de projets dans ce domaine avec plusieurs organisations gouvernementales (UNICEF) et non gouvernementales (Swissaid, Helvetas) ou encore avec l’Institut universitaire d’études du développement à Genève. La priorité est entre autres donnée aux questions concernant l’utilisation efficace de l’eau dans l’agriculture, à la conservation des eaux de pluies et à la répartition équitable des droits d’accès à l’eau.

Années 80 (promues par l’ONU "décennie internationale de l’eau potable et de l’assainissement) : c’est le développement des échanges internationaux de programmes pour la valorisation des bassins versants et une meilleure participation des populations locales concernées par la gestion de l’eau. La Suisse se mobilise pour la constitution de réseaux avec les pays et les organisations partenaires.

Aujourd’hui : la gestion intégrée des ressources en eau est devenu prioritaire dans le domaine de l’eau. L’utilisation de ces ressources de manière responsable et durable doit tenir compte de tous les besoins pertinents répartis en quatre catégories :
- eau potable et assainissement
- agriculture et irrigation
- industrie, énergie et transports
- nature, environnement et écosystèmes


(*) "L’eau et le développement,
Expériences faites par la DDC
dans le domaine de l’eau"
Berne, 2003

Voir la fiche :les engagements chiffrés de la DDC dans le domaine de l’eau

Pages "EAU" du site de la DDC




Glossaire

  • Ablution

    Dans le vocabulaire des religions, l’ablution est un rite de purification du corps, par immersion totale ou par aspersion, pratiqué individuellement ou collectivement dans des situations particulières, notamment après un contact avec des choses jugées impures ou avant un acte religieux comme la prière. Fréquente dans le judaïsme et l’Islam, mais aussi dans le bouddhisme, l’hindouisme et le shintoïsme, l’ablution rituelle a pratiquement disparu de la liturgie chrétienne.

Mot d’eau

  • Longer les fleuves

    « J’aimais les chemins en bordure des fleuves. Aller avec le courant de leur eau et sentir leur respiration au gré de la marche. Les fleuves vivaient. Ils avaient fait les villes. Au cours des dizaines de milliers d’années, ils avaient usé les montagnes, transporté les terres, comblé les mers, puis fait pousser les arbres. Depuis le début des temps, les villes leur appartenaient, et sans doute ne cesseront-elles jamais de leur appartenir. » (Haruki Murakami, "La course au mouton sauvage", 1982)


Contact Lettre d'information