AccueilInfosAnnées précédentesAnnée 2008

20 mars 2008.

Les Suisses consomment toujours moins d’eau potable

Depuis un quart de siècle, la consommation d’eau potable évolue en (...)

Depuis un quart de siècle, la consommation d’eau potable évolue en Suisse à la baisse. La Société Suisse de l’Industrie du Gaz et des Eaux (SSIGE) qui en relève chaque année les statistiques confirme une nouvelle fois cette tendance. Son explication est due essentiellement à la chasse au gaspillage dans les ménages et dans l’industrie ainsi qu’à la sensibilisation croissante de la population autour des enjeux de l’eau potable.

En 1981, la consommation cumulée des ménages et de l’industrie dépassait encore les 500 litres d’eau potable par habitant et par jour. Elle est redescendue en dessous des 400 litres en 2002 et se situe à 355 litres en 2006. La consommation d’eau des ménages affiche la même tendance à la baisse et se situe actuellement aux alentours de 160 litres par personne et par jour.

Économie d’eau ne signifie pas baisse du prix de l’eau

Cette diminution de la consommation d’eau potable, souligne la SSIGE dans un communiqué publié à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau, n’est pas sans incidence sur le prix de l’eau : « les infrastructures (réseau de distribution, stations de pompage, réservoirs, usines de traitement, centrales de commande) représentent des coûts fixes pouvant aller jusqu’à 80 à 90% du budget d’un distributeur d’eau. Si la consommation baisse, ces coûts fixes doivent être répartis sur un cubage moins grand, ce qui augmente par conséquence le prix du mètre cube d’eau potable. Paradoxalement, les économies d’eau ne permettent pas d’économiser de l’argent sur le long terme. En revanche, il est beaucoup plus judicieux de limiter la consommation d’eau chaude, car celle-ci absorbe beaucoup d’énergie. »

En dépit des tendances actuelles, l’eau potable se vend en Suisse à un prix très modeste : 1’000 litres (un mètre cube) coûtent en moyenne 1,70 franc. La consommation quotidienne des ménages revient donc en moyenne à quelque 30 centimes par personne et par jour. (Source : SSIGE)

Lien vers le portail Eaux & Gaz de la SSIGE




Mots-clés

Glossaire

  • Ablution

    Dans le vocabulaire des religions, l’ablution est un rite de purification du corps, par immersion totale ou par aspersion, pratiqué individuellement ou collectivement dans des situations particulières, notamment après un contact avec des choses jugées impures ou avant un acte religieux comme la prière. Fréquente dans le judaïsme et l’Islam, mais aussi dans le bouddhisme, l’hindouisme et le shintoïsme, l’ablution rituelle a pratiquement disparu de la liturgie chrétienne.

Mot d’eau

  • Longer les fleuves

    « J’aimais les chemins en bordure des fleuves. Aller avec le courant de leur eau et sentir leur respiration au gré de la marche. Les fleuves vivaient. Ils avaient fait les villes. Au cours des dizaines de milliers d’années, ils avaient usé les montagnes, transporté les terres, comblé les mers, puis fait pousser les arbres. Depuis le début des temps, les villes leur appartenaient, et sans doute ne cesseront-elles jamais de leur appartenir. » (Haruki Murakami, "La course au mouton sauvage", 1982)


Contact Lettre d'information