AccueilInfosAnnées précédentesAnnée 2003

6 octobre 2003.

Le Parlement européen de la jeunesse pour l’eau fait escale en Suisse

Éveiller la conscience des jeunes sur leur rôle de citoyens usagers (...)

Éveiller la conscience des jeunes sur leur rôle de citoyens usagers de l’eau en les impliquant dans une démarche démocratique : c’est le premier objectif de cette initiative lancée en 1999 par le réseau Solidarité Eau Europe". Pour sa cinquième édition placée sous le label "De la source au delta", il a choisi de s’arrêter en Suisse du 5 au 12 octobre.

Ils sont environ 80, jeunes citoyens engagés dans un projet local ou adultes professionnels, riverains des grands bassins hydrographiques nés en Suisse. Après la séance d’ouverture organisée à Berne, ils se sont dispersés aux quatre coins du pays, non loin des sources du Rhône, du Rhin, du Danube et du Pô, pour confronter leurs expériences locales le long de leurs cours d’eau. Ils devaient ensuite se retrouver à Coire, chef-lieu du Canton des Grisons, pour mettre en commun les résultats de leurs réflexions.

Le thème de leur cinquième parle de lui-même. Aborder les grands fleuves européens "de la source au delta" est sans doute l’une des meilleures façons de traiter des thèmes transfrontaliers de l’eau et d’encourager la collaboration internationale pour la protection des paysages fluviaux et pour l’alimentation en eau potable.

Pour se réapproprier les cours d’eau

Ce Parlement européen de la jeunesse pour l’eau, qui depuis sa création s’est déjà réuni en France, en Belgique et en Hongrie, s’est donné quatre objectifs principaux :

- Éveiller la conscience des jeunes sur leur rôle de citoyens usagers de l’eau en les impliquant dans une démarche démocratique
- Associer les jeunes aux solidarités internationales
- Découvrir et comprendre les interdépendances amont /aval le long d’un bassin hydrographique
- Mobiliser les jeunes autour de la réappropriation de la rivière par leur implication et participation à des activités locales

Le réseau " Solidarité Eau Europe " est né en 1998 d’une initiative de la Commission de l’environnement du Parlement européen et du Secrétariat international de l’eau. Afin de soutenir la mobilisation des jeunes à travers l’Europe, il a créé le Fonds pan-européen de la Jeunesse pour l’eau, qui doit servir à financer des projets locaux menés par des jeunes et adoptés lors de leurs parlements.


Parlement "de la source au delta" en Suisse




Mots-clés

Glossaire

  • Amphibie

    Ce mot d’origine grecque signifie « double vie » et s’applique à des animaux et à des végétaux vivant dans l’eau mais capables en même temps de se développer hors de l’eau. C’est le cas des amphibiens (grenouilles, salamandres, etc.), mais aussi de certains mammifères (phoques, hippopotames, crocodiles, castors, etc.) et de quelques poissons et insectes. Les plantes amphibies, tels les nénuphars, ont une partie immergée et une autre émergée, parfois flottante ; certaines peuvent s’adapter à d’importantes variations du niveau d’eau.

Mot d’eau

  • Tout peut aisément s’expliquer ...

    « Tout ce qu’on voit encore se développer dans les airs et naître au-dessus de nous, tout ce qui se forme dans les nuages, tout enfin, neige, vents, grêle, gelées, et le gel si puissant qui durcit le cours des eaux et ralentit ou arrête ça et là la marche des fleuves, tout cela peut aisément s’expliquer, ton esprit n’éprouvera aucune peine à en comprendre les causes et à en pénétrer le secret, du moment que tu connais bien les propriétés des atomes. » (Lucrèce, 1er s. av.J.C.)


Contact Lettre d'information