AccueilBloc-Notes

3 avril 2017.

Un tamis en graphène pour désaliniser l’eau de mer

Des chercheurs de l’Université anglaise de Manchester, connue (...)

Des chercheurs de l’Université anglaise de Manchester, connue depuis plusieurs années pour ses recherches sur le graphène, un matériau dérivé du graphite, ont annoncé dans la revue Nature Technology avoir développé des membranes d’oxyde de graphène capables notamment de filtrer l’eau de mer et d’en retenir le sel. Le potentiel de ce genre de tamis constitué d’atomes de carbone était déjà connu mais jusqu’ici ce dispositif une fois immergé s’était révélé instable. Les chercheurs ont maintenant trouvé un moyen de contrôler avec précision la taille nanoscopique des pores de ce treillis et leur découverte représente une importante avancée vers la mise au point de nouvelles technologies de désalinisation, moins gourmandes en énergie et meilleur marché. (Source : The University of Manchester)

- Jijo Abraham & al., "Tunable sieving of ions using graphene oxide membranes", Nature technology, 3 april 2017.




Agenda

Mot d’eau

  • La vie, plusieurs eaux

    “Il y a plusieurs durées dans votre vie. Il y a plusieurs eaux mélangées dans le temps. L’enfance fait comme un courant profond dans la rivière du jour. Vous y revenez souvent, comme on revient chez soi après beaucoup d’absence.” (Christian Bobin, "La part manquante", 1989)

Glossaire

  • Robinet

    Le mot vient de Robin, un sobriquet que jadis, dans les récits moyenâgeux, on donnait au mouton. Chez Rabelais par exemple. On l’employa ensuite pour désigner la pièce - souvent décorée d’une tête stylisée de mouton ou de bélier - installée sur le tuyau d’écoulement d’une fontaine pour fermer, ouvrir ou régler son débit d’eau. L’expression "tenir le robinet" signifiait d’ailleurs : user d’une chose à sa volonté. On notera que pour parler du robinet la langue allemande utilise le mot ... "Hahn", le coq !


Contact Lettre d'information