AccueilBloc-Notes

14 mai 2018.

Randos romandes
au fil de l’eau

Après les randos urbaines, en famille ou à vélo, publiées par les (...)

Après les randos urbaines, en famille ou à vélo, publiées par les Guides Loisirs.ch, voici "Le Guide des randos au fil de l’eau" qui recense, sous la plume d’une équipe de journalistes, 50 itinéraires "qui coulent de source", du lac Bleu au fin fond du val d’Hérens, en Valais, jusqu’à Vicques, dans le Jura, dans les gorges du Tiergarten, en passant par les rives du Doubs, de l’Avençon de Nant, de la Sarine ou de la Versoix … Bref. De quoi explorer quelques sites rafraîchissants aux quatre coins de la Suisse romande.

En plus des descriptifs et schémas d’itinéraires pensés "pour tout le monde", chacune de ces propositions fournit des informations de base sur les distances, les temps de marche et le degré de difficulté, sur les moyens de s’y rendre ainsi que sur les opportunités de restauration et d’hébergement.

L’essentiel des données de ces 50 itinéraires est également disponible sur le portail web randos-eau.ch qui cependant n’en propose que 6 dans leur présentation complète.


Guide Loisirs.ch
"Le Guide des randos au fil de l’eau"
50 itinéraires qui coulent de source !
GeneralMedia SA, Lausanne.
En savoir plus sur www.randos-eau.ch



Mots-clés

À paraître

Agenda

Glossaire

  • Eau de Javel

    Appellation populaire, du nom d’un quartier parisien, d’une solution aqueuse d’hypochlorite de sodium, de couleur jaunâtre et à forte odeur de chlore, souvent employée, diluée dans l’eau, comme désinfectant, détachant ou décolorant. De nombreux produits ménagers de nettoyage, de lessive et de vaisselle en contiennent à des concentrations variables. Elle est également utilisée pour la potabilisation de l’eau, dans les piscines, dans les stations d’épuration et dans l’industrie, notamment dans les papeteries.

Mot d’eau

  • La communauté, nappe souterraine

    “La communauté est une nappe affective souterraine et chacun boit la même eau à cette source et à ce puits qu’il est lui-même – mais sans le savoir, sans se distinguer de lui-même, de l’autre ni du Fond.” (Michel Henry, "Phénoménologie matérielle", 1990)


Contact Lettre d'information