AccueilInfosAnnées précédentesAnnée 2009

15 avril 2009.

LÉMAN MANIAC – Un autre regard sur le microcosme lémanique

Dans sa nouvelle exposition temporaire, le Musée du Léman à Nyon (...)

Dans sa nouvelle exposition temporaire, le Musée du Léman à Nyon emmène ses visiteurs à la découverte de l’appartement d’un personnage totalement imaginaire, Monsieur LémanManiac, grand collectionneur d’objets et d’images se rapportant à la culture lémanique. Le Musée n’en manque pas, puisqu’en un peu plus d’un demi-siècle il en a reçu plus de 700 ! En les mettant en scène d’une manière originale, il revalorise ainsi ses propres collections.

Les objets présentés dans l’exposition Léman Maniac n’ont pas été choisis seulement pour leur qualité artistique – l’équipe du Musée s’est cependant visiblement préoccupée de cet aspect - mais bien pour illustrer quelques thèmes d’actualité offrant un autre regard sur le lac :

- le Léman quotidien ou comment le lac, ses rives et ses horizons, font partie intégrante de la vie de ceux qui le côtoient au jour le jour
- les produits lémaniques, ses perches, ses féras et ses vengerons bien sûr, mais pas seulement…
- le Léman authentique ou l’histoire de ses métiers traditionnels, pêcheurs et vignerons, navigateurs et sauveteurs, sans oublier lavandières et perlières aujourd’hui disparues…
- les bateaux lémaniques, de la batellerie de jadis au mésoscaphe en passant par les vapeurs de la Belle Époque et quelques embarcations imaginaires restées à l’état de prototype
- le Léman sportif, ses traversées à la nage et ses régates à la voile, mais aussi ses pêches sportives et ses plongées sous-lacustres
- les motifs lémaniques, c’est-à-dire ces éléments immatériels qui, dans l’imaginaire ou le langage commun, définissent en quelque sorte l’identité des Gens du Lac…

Ces différents thèmes servent également de têtes de chapitre à un livre écrit par Carinne Bertola, conservatrice du Musée du Léman, très bien documenté et agréablement illustré, permettant à chacun, qu’il soit né sur les rives du Léman ou qu’il vienne d’ailleurs, de se plonger dans un microcosme qui ne laisse aucun regard indifférent. Tant il est vrai que « ce lac n’est pas un paradis perdu, c’est un paradis à inventer ».


- MUSÉE DU LÉMAN, Quai Louis-Bonnard 8, Nyon (Suisse)
Ouvert de 10 à 17 heures (du 1er avril au 31 octobre) et de 14 à 17 heures (du 1er novembre au 31 mars)
Fermé le lundi (excepté jours fériés)
Site internet : www.museeduleman.ch




Infos complémentaires

© Musée du Léman


LémanManiac est un petit inventaire informel d’objets et documents conservés par le Musée du Léman et choisis pour leur capacité à illustrer quelques pratiques lémaniques. C’est un choix, subjectif, de symboles lacustres datant pour la plupart du XXe siècle, et appelés peut-être à disparaître un jour. Il s’agit aussi d’un constat. Nos patrimoines, culturels ou naturels, ne sont que réinvention perpétuelle.

(Extrait de l’introduction
du livre LÉMAN MANIAC,
de Corinne Bertola)

© Musée du Léman

-  LÉMAN MANIAC
par Corinne Bertola
Éditions Glénat-Suisse
17 cm x 20 cm, 182 pages

- Lire dans aqueduc.info
l’interview de
Carinne Bertola :
"Le Léman,
patrimoine en
perpétuelle réinvention"

Mots-clés

Glossaire

  • Eau potable

    La législation suisse sur les denrées alimentaires définit l’eau potable comme une "eau naturelle ou traitée qui convient à la consommation, à la cuisson d’aliments, à la préparation de mets et au nettoyage d’objets entrant en contact avec les denrées alimentaires". Cette eau doit être "salubre sur les plans microbiologique, chimique et physique". La loi définit de manière précise les exigences de qualité auxquelles elle doit satisfaire en tout temps et les concentrations maximales admissibles de diverses substances.

Mot d’eau

  • Eaux de source

    "Rosette témoigna, pour apaiser sa soif, le désir de boire aussi de cette eau, et me pria de lui en apporter quelques gouttes, n’osant pas, disait-elle, se pencher autant qu’il le fallait pour y atteindre. Je plongeai mes deux mains aussi exactement jointes que possible dans la claire fontaine, ensuite je les haussai comme une coupe jusqu’aux lèvres de Rosette, et je les tins ainsi jusqu’à ce qu’elle eût tari l’eau qu’elles renfermaient, ce qui ne fut pas long, car il y en avait fort peu, et ce peu dégouttait à travers mes doigts, si serrés que je les tinsse." (Théophile Gauthier, "Mademoiselle de Maupin", (...)

Mot d’eau

  • « Le fleuve me hantait »

    "La proximité de sa grandeur réveillait en moi une antique terreur des eaux qui, en présence des rivières et des fleuves, même vus du rivage, me tourmente l’âme. La fluidité des eaux fluviales, lentes ou rapides, me trouble, où je décèle un monde à demi visible de formes fugitives qui tentent et parfois fascinent l’âme inattentive. Ce sont des êtres sinueux et insinuants que les fleuves et les rivières, même farouches." (Henri Bosco, "Malicroix", 1948)


Contact Lettre d'information