AccueilRessourcesDans les livres

février 2010.

L’eau entre conflits et pénuries

Revue MOYEN-ORIENT n°4 – La perspective d’un règlement pacifique de (...)

Revue MOYEN-ORIENT n°4 – La perspective d’un règlement pacifique de la question de l’eau dans cette région “n’est pas irréaliste”.

« À l’échelle de la planète, l’eau est devenue, depuis une vingtaine d’années, un objet de préoccupation en raison de son inégale répartition. C’est le cas en particulier en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, l’une des régions les plus arides au monde, où moins de 1% des ressources en eau renouvelables sont disponibles, alors qu’elle est peuplée par 5% de la population mondiale. Aussi, plusieurs États font-ils face à des pénuries, et les quelques grands fleuves de la région sont l’objet de convoitise des pays riverains pour le partage de cette ressource vitale. Va-t-on pour autant vers des ‘guerres de l’eau’ au Moyen-Orient ? L’eau est-elle un facteur de conflits et de tensions, ou bien seulement un facteur qui vient s’ajouter à des rivalités politiques et des contentieux plus anciens ? Et des solutions sont-elles possibles ? » (Extrait de l’éditorial de Frank Tétart)

Le dossier du 4e numéro de ce bimestriel tente d’apporter quelques réponses à ces diverses questions à travers des exemples emblématiques de la région :

- La géopolitique de l’eau au Moyen-Orient : guerre improbable, paix impossible ? (Pierre-Alain Clément)
- Libye : une rivière artificielle contre les pénuries (Frédéric Legay)
- Le partage des eaux du Nil : des négociations entre craintes égyptiennes et rancœur éthiopienne (Frédéric Lasserre)
- Le Tigre et l’Euphrate : un demi-siècle d’aménagement dans la discorde (Georges Mutin)
- Tigre et Euphrate : les positions turques (Stéphane de Tapia)
- Le problème de l’eau dans le conflit israélo-palestinien (Barah Mikaïl)
- “Le dessalement : quasiment la seule ressource en eau potable du Moyen-Orient” (entretien avec Patrice Fonlladosa)


JPEG - 20.2 ko

L’eau entre conflits et pénuries
MOYEN-ORIENT
magazine bimestriel, n°4,
Paris, février-mars 2010
dossier de 35 pages
Areion Group









Mots-clés

Glossaire

  • Bon état des eaux

    Une eau de surface ou souterraine est dite “en bon état” si elle remplit en même temps deux critères : 1. le “bon état chimique” qui doit être conforme aux normes fixant le degré maximal de concentration de substances polluantes ; 2. le “bon fonctionnement écologique”, qui doit être le moins possible impacté par des activités humaines. On parle de bon état quantitatif lorsque les prélèvements d’eaux souterraines ne dépassent pas leur capacité de renouvellement et ne menacent pas l’approvisionnement naturel des écosystèmes aquatiques de surface.

Mot d’eau

  • Clapotis vénitiens

    « On ne percevait que le bruit des rames retombant en cadence et le clapotis des vagues fendues par l’avant de la barque qui se dressait au-dessus de l’eau, noir, raide et taillé en hallebarde à son extrême pointe – et pourtant autre chose encore se faisait entendre, une voix mystérieuse … C’était le gondolier qui murmurait, parlait tout seul entre ses dents, à mots entrecoupés, entre deux coups de rame. » (Thomas Mann, La mort à Venise, 1912).


Contact Lettre d'information