AccueilBloc-Notes

31 mai 2017.

L’eau de l’Aar plus froide quand Mühleberg sera fermée ?

Des chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) (...)

Des chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) ont évalué les conséquences sur les eaux de l’Aar et du lac de Bienne de l’arrêt de la première centrale nucléaire de Suisse, prévu en 2019. Cette fermeture de Mühleberg devrait se traduire par une baisse moyenne de température de l’eau de l’ordre de 0,3 degré dans la rivière et dans le lac de Bienne et ce refroidissement pourrait se répercuter dans le Rhin jusqu’au sud de l’Allemagne. Les auteurs de cette étude, parue dans la revue scientifique Water Resources Research et utile aux services de l’eau potable qui s’approvisionnent dans le lac, estiment que la méthode utilisée permettra de dresser un bilan similaire dans les autres centrales du pays.



Mots-clés

Mot d’eau

  • Eau de dents

    "À Suse, qui est une capitale perse, il est une toute petite source qui fait perdre les dents à ceux qui s’y sont abreuvés. On y a pareillement gravé une épigramme qui exprime l’idée suivante : cette eau est excellente pour se laver, mais de la boire ébranle les dents jusque dans leurs racines et les fait tomber." (Vitruve, architecte romain, 1er s. av. J.-C.).

Glossaire

  • Hydrolienne

    Turbine hydraulique mise en mouvement par un courant d’eau fluvial ou marin (marée) permettant de transformer son énergie cinétique en énergie mécanique puis électrique par le biais d’un alternateur. Installée sous la surface de l’eau ou posée dans le lit d’un cours d’eau ou sur un fonds marin, l’hydrolienne offre un potentiel énergétique supérieur à celui d’une éolienne.


Contact Lettre d'information