AccueilBloc-Notes

31 mai 2017.

L’eau de l’Aar plus froide quand Mühleberg sera fermée ?

Des chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) (...)

Des chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) ont évalué les conséquences sur les eaux de l’Aar et du lac de Bienne de l’arrêt de la première centrale nucléaire de Suisse, prévu en 2019. Cette fermeture de Mühleberg devrait se traduire par une baisse moyenne de température de l’eau de l’ordre de 0,3 degré dans la rivière et dans le lac de Bienne et ce refroidissement pourrait se répercuter dans le Rhin jusqu’au sud de l’Allemagne. Les auteurs de cette étude, parue dans la revue scientifique Water Resources Research et utile aux services de l’eau potable qui s’approvisionnent dans le lac, estiment que la méthode utilisée permettra de dresser un bilan similaire dans les autres centrales du pays.



Mots-clés

Agenda

Glossaire

  • Correction de cours d’eau

    Se protéger contre les crues est un souci de tout riverain. Depuis le 18e s., de vastes travaux ont été menés pour "corriger" certains grands cours d’eau (Kander, Linth, Aar, Rhône, etc.) et gagner des terres cultivables. Changement d’approche dès 1991 avec la loi sur l’aménagement des cours d’eau qui stipule que "leur tracé naturel doit être autant que possible respecté ou, à défaut, reconstitué". Il s’agit non plus de les corriger mais de les "renaturer" ou, quand la restauration n’est que partielle, de les "revitaliser".

Mot d’eau

  • “Enfant, j’ai connu
    le Rhône sauvage ...”

    “ ... À leur tour, les enfants d’aujourd’hui se souviendront de leur Rhône. L’essentiel n’est-il pas de garder vivace le lien qui nous unit à la nature ? Elle est notre véritable identité. L’écouter, c’est apprendre à se connaître.” (Pierrette Micheloud)


Contact Lettre d'information