AccueilInfosOn en parle

2 octobre 2006.

L’eau britannique attire les investisseurs étrangers

Osprey, un consortium d’investisseurs dont font notamment partie (...)

Osprey, un consortium d’investisseurs dont font notamment partie l’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada et la filiale de gestion d’actifs de la Commonwealth Bank of Australia, a offert 2,2 milliards de livres (3,23 milliards d’euros) pour le rachat de la compagnie britannique de traitement des eaux AWG. Celle-ci a déclaré avoir accepté cette offre publique d’achat.

AWG est la société mère d’Anglian Water, laquelle dessert quelque 6 millions d’usagers dans l’est de l’Angleterre. En mai dernier, elle avait fait état d’un triplement de son résultat annuel grâce à l’augmentation de ses tarifs. Du coup, les performances de sa filiale Anglian Water avaient été substantiellement supérieures aux attentes au cours du premier semestre.

La réglementation britannique fait qu’il est très difficile pour les compagnies de traitement des eaux d’acquérir d’autres acteurs dans le secteur, ce qui laisse la porte ouverte aux investisseurs financiers.

Par ailleurs, la presse fait état de rumeurs d’OPA du groupe australien Macquarie Bank sur Thames Water, leader britannique de distribution d’eau (70 millions de consommateurs dans 46 pays). (Source : agences)




Mots-clés

Mot d’eau

  • Contempler l’eau

    “Je ne connais pas d’occupation plus totale de soi que de contempler l’eau, surtout l’eau mi-morte. À la fois plaisir et souffrance, divertissement de chaque minute et ennui compact des heures, plénitude et vide ; on vit avec une profonde et sourde intensité en même temps qu’on se détache et s’oublie, on se pétrit et on se délite dans une contradiction dont on ne cherche pas la clé, et il y en a certainement une, mais inutile. À quoi bon comprendre ?” (Alexandre Arnoux, “Rhône, mon fleuve”, 1967)

Glossaire

  • Porosité, perméabilité

    Les deux mots ne doivent pas être confondus car une roche poreuse (un grès par exemple) peut être perméable ou imperméable. On parle de la porosité d’un milieu, d’un sol ou d’une roche lorsqu’ils comportent des pores, c’est-à-dire des vides et des interstices de petite taille parfois microscopique. Le calcul de la porosité permet d’évaluer la capacité de stockage d’un milieu. On parle de perméabilité d’un milieu lorsqu’il est apte non seulement à se laisser pénétrer par un fluide, mais également à être complètement traversé par lui.


Contact Lettre d'information