AccueilAlbums photos

novembre 2008.

Histoire d’eau au village de Songpèlsé (Burkina Faso)

Songpèlsé, au Burkina Faso, a désormais son château d’eau. Grâce aux (...)

Songpèlsé, au Burkina Faso, a désormais son château d’eau. Grâce aux femmes et à leur solidarité et leur persévérance. Images d’une installation très attendue.

Photos Bernard Béroud et Pierre-André Steffen
© IAS - Ingénieurs et Architectes Solidaires

- Lire l’article "À Songpèlsé, les femmes ont fait de l’eau toute une histoire"



Infos complémentaires

Données techniques sur le château d’eau de Songpèlsé

- Ouvrage en béton situé à quelques mètres du forage. Hauteur : 10 mètres.
- Contenance du réservoir : 20 mètres cubes. Un flotteur à contact bascule pour interrompre le pompage quand le réservoir est plein.
- 8 panneaux solaires de 125 Watts, soit 1’000 Wc au total, qui permettront de pomper en moyenne quelque 14 à 16 m3 d’eau par jour selon les saisons.
- Toutes les commandes électriques (contrôle de la pompe) et hydrauliques (vannes et compteurs d’eau) sont dans le local technique protégé situé sous le réservoir.
- Cote de la pompe dans le forage : 46 mètres
- Première mise en service : 11 novembre 2008.


- Forage réalisé en 2004 et financé par l’ONG Nouvelle Planète.
- Construction du château d’eau par un entrepreneur local et installation électro-solaire conçue et réalisée en 2008 par l’Association Ingénieurs et Architectes Solidaires, l’ensemble étant financé par un don privé.
- Tous les partenaires extérieurs de ce projet sont basés en Suisse.

Mots-clés

Glossaire

  • Bédières et moulins

    Une bédière est un torrent d’eaux de fonte ou de pluie qui s’écoulent à la surface d’un glacier et qui au fil du temps finissent par creuser des moulins, sortes de gouffres qui eux-mêmes débouchent sur des réseaux de galeries à l’intérieur ou sous le glacier et jusqu’à sa partie frontale. C’est en quelque sorte un système hydrologique qui ressemble, à certains égards, à celui que l’on trouve dans des massifs karstiques où par érosion l’eau forme toutes sortes de cavités souterraines.

Mot d’eau

  • L’eau fugitive

    On entendait à peine au fond de la baignoire / Glisser l’eau fugitive, et d’instant en instant / Les robinets d’airain chanter en s’égouttant. (A. de Musset, Premières poésies, « Namouna », viii.)


Contact Lettre d'information