AccueilRessourcesOutils

1er octobre 2015.

Gestion et politique de l’eau : le Pôle eau Genève lance un cours en ligne ouvert à tous

Depuis fin septembre 2015, la plateforme internet du Pôle eau (...)

Depuis fin septembre 2015, la plateforme internet du Pôle eau Genève propose - à toute personne intéressée par les questions de gouvernance des ressources hydriques – un premier cours en ligne intitulé "Gestion et politique de l’eau".

Ce cours gratuit et en libre accès est construit sur le modèle universitaire des MOOCs (massive open online course) offrant, sur un laps de temps déterminé et sur un mode interactif, des opportunités de formation au niveau supérieur et de validation des connaissances.

"Aujourd’hui, expliquent ses initiateurs actifs au sein de la composante « Recherche et Education » du Pôle eau Genève (voir les références en fond de page), la gestion de l’eau se trouve confrontée à de nouveaux défis tels que le changement climatique ou les conséquences des activités anthropiques. Les acteurs publics ou privés dans ce domaine doivent développer de nouvelles compétences pour mieux gérer le cycle de l’eau dans son ensemble".

Ce cours en ligne a donc pour ambition première de proposer un moyen de mieux appréhender les problèmes de gouvernance des ressources en eau et ses composantes politiques, institutionnelles et juridiques, ce qui implique dans un premier temps d’en définir précisément les contours et les contenus, les usages et les cadres réglementaires, puis d’en étudier les différentes modalités de gestion, en particulier celles qui sont appliquées aux bassins versants, et enfin de voir en quoi l’émergence d’un droit international de l’eau peut contribuer à faire de cette ressource un moyen de coopération plutôt qu’un motif de conflits.

Ce MOOC, qui s’adresse à toute personne intéressée par les enjeux de gouvernance de l’eau - du grand public aux décideurs politiques en passant par les étudiants et les professionnels du domaine de l’eau - s’articule autour de cinq modules :

  • De la définition de la ressource en eau aux idéaux de la gestion communautaire ;
  • Les règles de la ressource, leurs usages et leur contournement ;
  • De la Gestion intégrée des ressources en eau (GIRE) au Nexus Eau-Energie-Alimentation et écosystèmes ;
  • La gestion intégrée par bassin versant ;
  • L’eau comme facteur de conflit et de coopération.

D’une durée d’environ cinq semaines, le cours "Gestion et politique de l’eau", soutenu financièrement par la Direction du développement et de la coopération suisse (DDC), propose toute une série d’exposés vidéos d’une dizaine de minutes chacun (réalisés avec la collaboration de plusieurs chercheurs de l’Université de Genève et d’ailleurs), des exercices d’évaluation (quiz) et des outils interactifs pour échanger avec les experts et d’autres étudiants. A la fin du cours, les étudiants qui ont suivi avec succès tous les modules peuvent prétendre (moyennant un financement minimum) à l’obtention d’un Certificat de réussite.



- En savoir plus
(informations de base, bande-annonce, plan du cours)

- Site internet du Pôle eau Genève
en français et en anglais (Geneva Water Hub)

- Voir aussi l’article aqueduc.info :
Genève : une nouvelle plateforme internet
dédiée à la gouvernance de l’eau



Mots-clés

Agenda

Glossaire

  • Crue, inondation

    La crue est un phénomène caractérisé par la montée plus ou moins forte du niveau d’un cours d’eau et par une nette augmentation de son débit. Elle ne se traduit pas forcément par un débordement de son lit habituel. On parle d’inondation lorsqu’une crue entraîne la submersion par un cours d’eau de son espace d’expansion naturelle (lit majeur) ou aménagé dans ce but, mais aussi des terres cultivées et des zones habitées, mettant alors en danger les riverains et pouvant causer d’importants dommages à leurs biens.

Mot d’eau

  • “Quel épouvantable désastre !”

    “Près de deux mille maisons écroulées ; sept cents morts ; tous les ponts emportés ; un quartier rasé, noyé sous la boue ; des drames atroces ; vingt mille misérables demi-nus et crevant la faim ; la ville empestée par les cadavres, terrifiée par la crainte du typhus ; le deuil partout, les rues pleines de convois funèbres, les aumônes impuissantes à panser les plaies. Mais je marchais sans rien voir, au milieu de ces ruines. J’avais mes ruines, j’avais mes morts, qui m’écrasaient.” (Émile Zola, "L’inondation", 1883.)


Contact Lettre d'information