AccueilInfosOn en parle

31 janvier 2006.

France : enquête sur les factures d’eau

Une étude menée par l’Union fédérale des consommateurs (UFC)- Que (...)

Une étude menée par l’Union fédérale des consommateurs (UFC)- Que choisir sur 31 communes de France met en évidence que les prix de l’eau pratiqués dans les grandes agglomérations urbaines sont parfaitement abusifs. Les entreprises ou les régies publiques en charge de cette activité constituent des bénéfices faramineux puisque les taux de marge nette sur chiffre d’affaires oscillent entre 26 et 42 %.

Si l’ensemble des grandes villes étudiées surfacturent l’eau, le Syndicat des eaux d’Ile de France (SEDIF) atteint des sommets inouïs avec une marge nette de 59%. L’UFC-Que Choisir a évalué que le préjudice des 4 millions de consommateurs du SEDIF atteignait 230 millions d’euros sur l’année 2004.

A l’inverse, dans la plupart des petites et moyennes villes du panel, les prix facturés sont assez proches du prix de revient qui a été calculé. En effet, il apparaît que l’industrie de l’eau est très structurée par des économies d’échelles et de densité : plus l’agglomération est dense, plus le nombre d’habitants par kilomètre de tuyau est élevé et plus le syndicat peut amortir le coût du renouvellement du réseau sur un chiffre d’affaires élevé. Ces éléments expliquent pourquoi le coût réel de l’eau est faible dans les grands centres urbains et assez élevé en milieu rural.

L’UFC-Que Choisir constate que deux entreprises se partagent le marché des grandes villes. Cette concentration extrême, associée à une surfacturation du prix et à des marges abusives, indique que le jeu concurrentiel est défaillant sur le secteur de l’eau. Source : communiqué UFC-Que Choisir

QUE CHOISIR en ligne




Mots-clés

Glossaire

  • Ablution

    Dans le vocabulaire des religions, l’ablution est un rite de purification du corps, par immersion totale ou par aspersion, pratiqué individuellement ou collectivement dans des situations particulières, notamment après un contact avec des choses jugées impures ou avant un acte religieux comme la prière. Fréquente dans le judaïsme et l’Islam, mais aussi dans le bouddhisme, l’hindouisme et le shintoïsme, l’ablution rituelle a pratiquement disparu de la liturgie chrétienne.

Mot d’eau

  • Longer les fleuves

    « J’aimais les chemins en bordure des fleuves. Aller avec le courant de leur eau et sentir leur respiration au gré de la marche. Les fleuves vivaient. Ils avaient fait les villes. Au cours des dizaines de milliers d’années, ils avaient usé les montagnes, transporté les terres, comblé les mers, puis fait pousser les arbres. Depuis le début des temps, les villes leur appartenaient, et sans doute ne cesseront-elles jamais de leur appartenir. » (Haruki Murakami, "La course au mouton sauvage", 1982)


Contact Lettre d'information