AccueilInfosAnnées précédentesAnnée 2012

mars 2012.

Le Forum alternatif mondial de l’eau de Marseille

Parallèlement au Forum mondial de l’eau organisé dans la même ville (...)

Parallèlement au Forum mondial de l’eau organisé dans la même ville de Marseille du 14 au 17 mai, un collectif d’organisations régionales, nationales et internationales a organisé un forum social ayant pour objectif de replacer les débats sur l’eau à un niveau citoyen mondial.

Ce Forum alternatif mondial de l’eau (FAME) est à replacer dans la continuité de rencontres organisées précédemment autour des mêmes thématiques - notamment à Florence (2003), Genève (2005) Mexico (2006) et Istanbul (2009) - ainsi que d’ateliers tenus lors des forums sociaux de Porto Alegre, Caracas, Nairobi ou Belem.

Ce Forum se présentait aussi comme un lieu d’expression des luttes et des solidarités, des expériences et des initiatives, des idées et des alternatives pour "une gestion publique et participative, démocratique et transparente, sociale et écologique de la ressource eau".

Ses organisateurs estiment qu’il a été un immense succès populaire puisque, selon leurs décomptes, près de 5’000 personnes ont participé à ses différents événements, ateliers, séances plénières, controverses, etc. : "avec trente fois moins de moyens financiers mais sans doute un peu plus de convictions" [que le rendez-vous officiel], le FAME, disent-ils, a rempli son objectif.

Prenant acte de l’échec du Forum mondial de l’eau "placé sous la domination des marchands", le FAME appelle à la création d’un nouvel organisme international, placé sous l’égide de l’ONU, et propose l’organisation d’un nouveau forum en octobre 2014, car la crise mondiale de l’eau exige, sans attendre, un sommet légitime, transparent et responsable.

- En savoir plus sur le site fame2012.org


- Quelques-unes des diverses déclarations publiées pendant et après ce Forum alternatif mondial de l’eau peuvent être téléchargées ici :

PDF - 81 ko
FAME 2012 - Déclaration des participants
PDF - 35.9 ko
FAME 2012 - Déclaration des organisations africaines
PDF - 52 ko
FAME 2012 - Déclaration sur l’eau en Palestine


















Infos complémentaires

JPEG - 49.9 ko

Mots-clés

Mot d’eau

  • Contempler l’eau

    “Je ne connais pas d’occupation plus totale de soi que de contempler l’eau, surtout l’eau mi-morte. À la fois plaisir et souffrance, divertissement de chaque minute et ennui compact des heures, plénitude et vide ; on vit avec une profonde et sourde intensité en même temps qu’on se détache et s’oublie, on se pétrit et on se délite dans une contradiction dont on ne cherche pas la clé, et il y en a certainement une, mais inutile. À quoi bon comprendre ?” (Alexandre Arnoux, “Rhône, mon fleuve”, 1967)

Glossaire

  • Porosité, perméabilité

    Les deux mots ne doivent pas être confondus car une roche poreuse (un grès par exemple) peut être perméable ou imperméable. On parle de la porosité d’un milieu, d’un sol ou d’une roche lorsqu’ils comportent des pores, c’est-à-dire des vides et des interstices de petite taille parfois microscopique. Le calcul de la porosité permet d’évaluer la capacité de stockage d’un milieu. On parle de perméabilité d’un milieu lorsqu’il est apte non seulement à se laisser pénétrer par un fluide, mais également à être complètement traversé par lui.


Contact Lettre d'information