AccueilBloc-Notes

31 mars 2017.

Des tonnes de munitions gisent dans le Léman genevois

L’immersion volontaire de munitions non utilisées était pratique (...)

L’immersion volontaire de munitions non utilisées était pratique courante, après la Seconde guerre mondiale notamment, y compris dans les lacs suisses. Le Léman genevois n’y a pas échappé, rappelle La Tribune de Genève qui consacre un dossier à la présence "encombrante et méconnue" de munitions dont une entreprise privée et l’armée se sont jadis débarrassées non sans l’aval des autorités de l’époque. Le gouvernement cantonal se veut aujourd’hui rassurant : il n’y aurait pas de risque de contamination des eaux. Mais en l’absence d’études sérieuses sur ces dépôts encore mal localisés, la question est posée : serait-il raisonnable, dans ces conditions, d’ouvrir en ces lieux un vaste chantier comme celui d’une traversée du lac ?




Mots-clés

Glossaire

  • Éclusée

    Littéralement, c’est le volume d’eau qui s’écoule d’une écluse entre le moment où on l’ouvre et celui où on la referme. Appliqué à un barrage, le mot désigne l’opération qui consiste à relâcher une grande quantité d’eau dans une rivière en particulier lors des turbinages hydroélectriques. Ces opérations fréquentes se traduisent en aval par de soudaines et dangereuses crues artificielles et perturbent gravement les écosystèmes des cours d’eau d’aval. D’où l’importance des réglementations qui visent à en maîtriser les impacts.

Mot d’eau

  • Trop soif

    "Je suis un peu dans la situation d’un homme qui tire de l’eau goutte à goutte parce qu’il a trop soif pour attendre que le puits se remplisse" (F. Scott Fitzgerald, Lettre à H. Ober, 1936)


Contact Lettre d'information