AccueilBloc-Notes

19 décembre 2018.

Consommation d’eau potable en Suisse : en 2017 comme en 2016

Les statistiques annuelles de la Société Suisse de l’Industrie du (...)

Les statistiques annuelles de la Société Suisse de l’Industrie du Gaz et des Eaux (SSIGE) montrent que la fourniture totale d’eau potable en 2017 est similaire à celle de 2016, soit 300 litres par personne et par jour, dont environ 140 litres sont attribuables à la consommation dans les ménages. En 2017, les distributeurs d’eau ont approvisionné un volume de 931 millions de mètres cubes d’eau potable, dont environ 10 millions de mètres cubes d’eau sanitaire pour l’industrie. La quantité totale d’eau potable distribuée correspond presque au contenu du lac de Bienne. On notera toutefois que depuis le début des années 1980, à l’exception de certaines années, la consommation d’eau potable a constamment reculé malgré l’accroissement de la population.



Mot d’eau

  • Eurêka !

    Comment mieux exprimer l’ivresse dont la raison, heureuse, fait flotter dans l’eau et l’intuition, bienheureuse, léviter dans l’air ? Archimède sentit le mouvement et se leva de l’émotion de ces deux éléments, comme s’il entendait le murmure des ondes et la vibration du vent. Et j’entends eurêka comme ce triple écho et du corps et de l’air et de l’eau. (Michel Serres [décédé le 1er juin 2019], "Biogée", 2010)

Glossaire

  • Pénurie

    Les pénuries surviennent lorsqu’il n’y a pas assez d’eau pour satisfaire à la fois les demandes humaines et les besoins de la nature, soit parce que cette eau fait physiquement défaut, soit parce que la demande est excessive ou que la ressource a été surexploitée, soit parce que le manque d’infrastructures, de moyens financiers ou de compétences techniques ne permet pas à une population de s’approvisionner en eau de quantité et de qualité suffisantes, soit aussi parce que des groupes humains sont empêchés par d’autres d’y avoir accès.


Contact Lettre d'information