AccueilRessourcesFiches

2004.

Bassins hydrographiques et ressources en eau suisses

Souvent qualifiée de "château d’eau" de l’Europe du fait qu’elle (...)

Souvent qualifiée de "château d’eau" de l’Europe du fait qu’elle abrite les sources du Rhin et du Rhône, la Suisse se situe en fait sur la ligne de partage de cinq bassins hydrographiques : Rhin (vers la Mer du Nord) et Rhône (vers la Méditerranée), mais aussi Danube (vers la Mer Noire), Pô et Adige (vers la Mer Adriatique).

PNG - 8.5 ko

Rhin

24’300 km2 de bassin versant
= 59 % de la superficie de la Suisse (41’284 km2)
= 14 % du bassin versant réparti sur 9 pays (172’900 km2)
principaux bassins secondaires suisses : Aar, Limmat, Reuss, Sarine, Thur, Lac de Constance

Rhône

10’100 km2 de bassin versant
= 24,5 % de la superficie de la Suisse
= 10 % du bassin versant réparti sur 3 pays (100’200 km2)
principal bassin secondaire suisse : Lac Léman

4’300 km2 de bassin versant
= 10,5 % de la superficie de la Suisse
= 4, 9 % du bassin versant réparti sur 4 pays (87’100 km2)
principaux bassins secondaires suisses : Ticino et Lac Majeur

Danube

2’500 km2 de bassin versant
= 6 % de la superficie suisse
= 0,3 % du bassin versant réparti sur 17 pays (790’100 km2)
bassin secondaire suisse : En (Inn)

Adige

134 km2 de bassin versant
= 0,3 % de la superficie suisse
1,1 % du bassin versant réparti sur 2 pays (12’100 km2)
bassin secondaire suisse : Il Rom




Infos complémentaires

Autres chiffres concernant la Suisse

- Les eaux de surface représentent un volume de 210 milliards de m3 et se répartissent entre lacs naturels (63%), glaciers (35%) et lacs artificiels (2%).

- Volume des eaux souterraines : environ 50 milliards de m3 (estimation).

- Total des ressources nationales en eau renouvelables : environ 40 milliards de m3.

- Total des ressources en eaux renouvelables de provenance extérieure : environ 13 milliards de m3

- Taux de dépendance en eau : 24,49 % (rapport eaux renouvelables de provenance extérieure / total des ressources renouvelables)


Sources : Office fédéral des eaux et de la géologie,
Rapport mondial 2003 sur la mise en valeur des ressources en eau

Mots-clés

Mot d’eau

  • Eurêka !

    Comment mieux exprimer l’ivresse dont la raison, heureuse, fait flotter dans l’eau et l’intuition, bienheureuse, léviter dans l’air ? Archimède sentit le mouvement et se leva de l’émotion de ces deux éléments, comme s’il entendait le murmure des ondes et la vibration du vent. Et j’entends eurêka comme ce triple écho et du corps et de l’air et de l’eau. (Michel Serres [décédé le 1er juin 2019], "Biogée", 2010)

Glossaire

  • Karst

    Ce mot, dérivé du nom d’un haut-plateau des Balkans, s’applique à un relief ou à un massif dont les roches calcaires ont été fortement érodées par l’eau, en surface (dolines, emposieux, lapiaz, etc.) et en profondeur (cavernes, grottes, gouffres, etc.), ce qui se traduit aussi au fil des infiltrations en sous-sol par des structures très complexes de circulation d’eau et de résurgences. Ces formes géologiques portent ici et là différents noms, telles les "causses" dans le Massif central français.


Contact Lettre d'information