AccueilBloc-Notes

30 mai 2017.

Assainissement des débits résiduels : Suisses à la traîne

Les cantons suisses avaient jusqu’à fin 2012, selon la loi fédérale (...)

Les cantons suisses avaient jusqu’à fin 2012, selon la loi fédérale sur la protection des eaux, pour assainir tous les tronçons à débit résiduel en aval des centrales hydroélectriques pour que les cours d’eau concernés puissent remplir leurs diverses fonctions naturelles. Mais quatre ans après l’expiration du délai légal, seuls sept d’entre eux ont appliqué ces prescriptions légales et trois quarts seulement des prélèvements d’eau sont assainis. L’Office fédéral de l’environnement (OFEV) exhorte une nouvelle fois les autorités cantonales à parachever ces assainissements le plus rapidement possible. Il y va de la protection efficace des cours d’eau, des écosystèmes qu’ils forment et des biocénoses qu’ils abritent. > Consulter le rapport de l’OFEV.




Mots-clés

Mot d’eau

  • Mon pays natal ...

    “Je ne peux pas penser à mon enfance sans penser à l’eau. Mon pays natal c’est une patrie d’eaux. Celle des lacs, des torrents qui descendaient de la montagne, celle des rizières, celle terreuse des rivières de la plaine dans lesquelles on s’abritait pendant les orages.” (Marguerite Duras, “La vie matérielle”, 1987)

Glossaire

  • Sublimation

    Passage d’un corps solide à l’état gazeux sans passer par une phase liquide. En hiver et sous certaines conditions atmosphé-riques (par temps sec et froid par ex.), la glace et la neige peuvent ainsi se transformer lentement mais directement en vapeur d’eau sans avoir préalablement fondu. Le phénomène inverse, c’est-à-dire le passage direct de l’état gazeux à l’état solide (comme la transformation immédiate de la vapeur d’eau en glace sous forme de givre ou de cristaux) a pour noms : sublimation inverse, condensation solide ou déposition.


Contact Lettre d'information