AccueilRessourcesDans les livres

décembre 2013.

Adieu glaciers sublimes

Françoise Funk-Salamí et Charly Wuilloud "Cet ouvrage montre (...)

Françoise Funk-Salamí et Charly Wuilloud

"Cet ouvrage montre l’importance des glaciers pour notre canton [le Valais] et sa population. Au fil du temps, cela ressort de l’abondance de représentations iconographiques ainsi que de leur évocation fréquente dans l’imaginaire collectif qui s’exprime à travers les légendes locales. Les glaciers tour à tour effraient, émerveillent et surprennent. L’évocation des glaciers nous aide à mieux comprendre la relation émotionnelle entre les populations et leur milieu, à la fois hostile et pourvoyeur de rssources. Les glaciers ont provoqué des catastrophes et détruit des vies ; ils ont aussi été exploités pour la glace, puis l’énergie hydraulique et le tourisme. L’empreinte de cette relation ambivalente avec son environnement marque aujourd’hui encore la société valaisanne."
Jacques Melly, conseiller d’État valaisan, dans la préface de l’ouvrage.

Françoise Funk-Salamí et Charly Wuilloud
"Adieu glaciers sublimes"
Collection Iterama
Éditions Monographic, Sierre, 2013, 168 pp.



Infos complémentaires

JPEG - 49.7 ko


- Voir aussi l’éditorial
de décembre 2013

Mots-clés

Mot d’eau

  • Contempler l’eau

    “Je ne connais pas d’occupation plus totale de soi que de contempler l’eau, surtout l’eau mi-morte. À la fois plaisir et souffrance, divertissement de chaque minute et ennui compact des heures, plénitude et vide ; on vit avec une profonde et sourde intensité en même temps qu’on se détache et s’oublie, on se pétrit et on se délite dans une contradiction dont on ne cherche pas la clé, et il y en a certainement une, mais inutile. À quoi bon comprendre ?” (Alexandre Arnoux, “Rhône, mon fleuve”, 1967)

Glossaire

  • Porosité, perméabilité

    Les deux mots ne doivent pas être confondus car une roche poreuse (un grès par exemple) peut être perméable ou imperméable. On parle de la porosité d’un milieu, d’un sol ou d’une roche lorsqu’ils comportent des pores, c’est-à-dire des vides et des interstices de petite taille parfois microscopique. Le calcul de la porosité permet d’évaluer la capacité de stockage d’un milieu. On parle de perméabilité d’un milieu lorsqu’il est apte non seulement à se laisser pénétrer par un fluide, mais également à être complètement traversé par lui.


Contact Lettre d'information