AccueilInfosAnnées précédentesAnnée 2012

mars 2012.

"Le temps des solutions" à l’affiche du 6ème Forum mondial de l’eau à Marseille

Sous le titre "Le temps des solutions", c’est la ville française (...)

Sous le titre "Le temps des solutions", c’est la ville française de Marseille qui, du 12 au 17 mars 2012, a hébergé la 6e édition du Forum mondial de l’eau. Ce rendez-vous triennal, ouvert aux spécialistes, experts et autres professionnels du domaine de l’eau, s’était donné pour objectif d’accroître la mobilisation mondiale sur les problèmes de l’accès à l’eau et à l’assainissement. Ce Forum 2012 était organisé conjointement par le gouvernement français, la ville de Marseille et le Conseil Mondial de l’Eau qui a précisément son siège dans la cité phocéenne.

Ce 6e Forum s’est articulé autour de 12 priorités d’action :

- Assurer le bien-être de tous
1. Garantir l’accès à l’eau pour tous et le droit à l’eau
2. Améliorer l’accès à l’assainissement intégré pour tous
3. Améliorer l’hygiène et la santé grâce à l’eau et à l’assainissement
4. Prévenir et répondre aux risques et aux crises liés à l’eau
5. Contribuer à la coopération et à la paix grâce à l’eau

- Contribuer au développement économique
6. Équilibrer les différents usages de l’eau par la gestion intégrée
7. Contribuer à la sécurité alimentaire par un usage optimal de l’eau
8. Harmoniser l’eau et l’énergie
9. Promouvoir la croissance verte et valoriser les écosystèmes

- Maintenir la planète bleue
10. Améliorer la qualité des ressources hydriques et des écosystèmes
11. Ajuster les pressions et les empreintes des activités humaines sur l’eau
12. Faire face aux changements climatiques et globaux dans un monde qui s’urbanise

À ces priorités s’ajoutent trois conditions de succès, à savoir : la bonne gouvernance, le financement de l’eau pour tous et la création de conditions favorables.

Côté méthode de travail, le Forum s’est efforcé d’intégrer les résultats de plusieurs mois de travaux préparatoires menés à plusieurs niveaux politiques, les synthèses des nombreux débats organisés dans différentes sessions thématiques, ainsi que les différentes déclarations officielles et autres engagements.


- En savoir plus sur le site officiel du
Forum mondial de l’eau
- Lire aussi les informations concernant le Forum alternatif mondial de l’eau



Infos complémentaires

JPEG - 40.8 ko

"Franc succès", selon les organisateurs

Dans le bilan qu’ils tirent de ce Forum mondial de l’eau, ses organisateurs concluent avec un "franc succès", compte tenu des 35’000 entrées (cumulées) enregistrées à Marseille du 12 au 17 mars 2012 : ce 6e rendez-vous s’est caractérisé, selon les termes de son communiqué final, "par une forte mobilisation de la communauté politique internationale et de la société civile afin de faire avancer la cause de l’eau et de l’assainissement".

Mais on notera que la Déclaration commune adoptée par la conférence ministérielle qui ouvrait le Forum est très loin d’avoir fait l’unanimité.

Le communiqué final aligne de nombreux chiffres, entre autres : 400 sessions ouvertes, 170 délégations nationales et représentants d’organisations internationales participant à la conférence ministérielle, plus de 750 locaux ou parlementaires, 3’500 représentants d’ONG.

A l’issue de ces six jours de débats et d’échanges, assortis de 1’400 solutions pour l’eau et l’assainissement publiées sur la plateforme de partage créée pour ce forum, plus d’une centaine d’engagements concrets ont été annoncés. Le Conseil Mondial de l’Eau s’est engagé à porter ces solutions et engagements à Rio de Janeiro (Brésil) lors de la Conférence pour le développement Rio+20 prévue en juin prochain.

Il est d’ores et déjà prévu d’organiser un 7e Forum Mondial de l’Eau en 2015 à Daegu Gwangyeoksi, en Corée du Sud.

Mots-clés

Mot d’eau

  • Contempler l’eau

    “Je ne connais pas d’occupation plus totale de soi que de contempler l’eau, surtout l’eau mi-morte. À la fois plaisir et souffrance, divertissement de chaque minute et ennui compact des heures, plénitude et vide ; on vit avec une profonde et sourde intensité en même temps qu’on se détache et s’oublie, on se pétrit et on se délite dans une contradiction dont on ne cherche pas la clé, et il y en a certainement une, mais inutile. À quoi bon comprendre ?” (Alexandre Arnoux, “Rhône, mon fleuve”, 1967)

Glossaire

  • Porosité, perméabilité

    Les deux mots ne doivent pas être confondus car une roche poreuse (un grès par exemple) peut être perméable ou imperméable. On parle de la porosité d’un milieu, d’un sol ou d’une roche lorsqu’ils comportent des pores, c’est-à-dire des vides et des interstices de petite taille parfois microscopique. Le calcul de la porosité permet d’évaluer la capacité de stockage d’un milieu. On parle de perméabilité d’un milieu lorsqu’il est apte non seulement à se laisser pénétrer par un fluide, mais également à être complètement traversé par lui.


Contact Lettre d'information