AccueilInfosOn en parle

19 octobre 2009.

330’000 Chinois déplacés à cause du projet hydraulique sud-nord

Quelque 330’000 habitants des provinces du Hubei et du Henan, au (...)

Quelque 330’000 habitants des provinces du Hubei et du Henan, au centre de la Chine, doivent être déplacés en raison de l’immense chantier hydraulique destiné à alimenter en eau des villes du nord. L’agence officielle Xinhua a annoncé que les autorités régionales ont entamé les opérations de leur relogement.

Le projet de canal Sud-Nord, qui pourrait se révéler plus coûteux que la construction du barrage des Trois Gorges, consiste à détourner de l’eau des régions du sud, de l’ouest et du centre de la Chine pour alimenter Pékin et d’autres grandes villes du nord du pays. Concrètement : il s’agit d’aménager un réseau reliant entre eux les fleuves Yangtsé, Huaihe et Fleuve Jaune.

L’ensemble des ouvrages se répartit sur trois branches. La construction de la branche centrale, qui devrait être achevée vers 2014 et qui fournira environ un quart de l’alimentation en eau de la capitale chinoise, implique le déplacement des habitants de la zone de détournement du Yangtsé et du barrage de Danjiangkou.

Selon l’agence de presse chinoise, le programme de relogement devrait être terminé en 2011. Il est prévu que chaque famille reçoive des compensations pour pertes de biens immobiliers, l’allocation de terres arables dans leurs nouveaux villages et une rente annuelle de 600 yuans (59 euros) par personne pendant 20 ans. Mais, il y a quelques mois, des informations avaient fait état de pressions exercées par les autorités et de nouvelles surfaces de terrains inférieures à celles cultivées par les agriculteurs avant leur déplacement. (Source : agences)




Mots-clés

Glossaire

  • Drainage

    En hydrologie, c’est l’écoulement naturel de l’eau vers un cours d’eau. Mais le mot s’applique le plus souvent à l’évacuation artificielle des eaux superficielles d’un terrain par le biais de fossés, de canaux ou de systèmes de pompage. Cela permet notamment d’assainir des zones marécageuses, d’assurer une humidité optimale des espaces agricoles ou de renforcer la stabilité des sols.

Mot d’eau

  • La vie, c’est une eau ...

    “La vie n’est pas ce que tu crois. C’est une eau que les jeunes gens laissent couler sans le savoir, entre leurs doigts ouverts. Ferme tes mains, ferme tes mains, vite. Retiens-la. Tu verras, cela deviendra une petite chose dure et simple qu’on grignote, assis au soleil. Ils te diront tout le contraire parce qu’ils ont besoin de ta force et de ton élan. Ne les écoute pas.” (Jean Anouilh, Antigone, 1944)


Contact Lettre d'information