AccueilInfosDossiers

Escales culturelles à La Chaux-de-Fonds

POINT(S) D’EAU dans une vallée sèche...



Cinq musées et une bibliothèque font eau commune

La Chaux-de-Fonds, ville horlogère du Haut-Jura neuchâtelois, n’a ni lac, ni fleuve, ni rivière. Mais lorsque ses cinq musées et sa bibliothèque décident d’organiser leurs expositions temporaires 2003 (...)
Lire la suite

De quelques spécialités jurassiennes modelées par l’eau

La chaîne du Jura est née dans l’eau. Ses roches, formées dans la mer tropicale qui recouvrait presque toute l’Europe il y a des millions d’années, appartiennent à la famille des calcaires. (...)
Lire la suite

Jadis, l’eau à la ferme et au moulin

Objets exposés au Musée paysan et artisanal de La Chaux-de-Fonds Citerne et réserve d’eau Quand il pleut dans le Haut-Jura, l’eau ne coule pas dans des ruisseaux et des rivières, ou rarement, mais (...)
Lire la suite

La ruée vers l’eau des "Montagnons"

Au XIXe siècle, La Chaux-de-Fonds est une ville en plein essor. Loin d’être un véritable Eldorado, en raison des crises qui frappent l’industrie horlogère, elle symbolise pourtant l’espoir de jours (...)
Lire la suite

La clepsydre, de l’eau pour mesurer le temps qui coule…

Après le cadran solaire, mais bien avant le sablier, la clepsydre fait partie des plus anciens outils de mesure du temps. Mais alors que le cadran "affichait" l’heure solaire, la clepsydre permet (...)
Lire la suite

L’Eplattenier, un peintre sur la ligne de partage des eaux

Quand on se penche, comme le fait le Musée des Beaux-Arts de La Chaux-de-Fonds, sur les images de l’eau dans les œuvres d’artistes chaux-de-fonniers des 19e et 20e siècles, force est de constater que (...)
Lire la suite

Écritures au pays des sources absentes

"Qu’est-ce qu’un pays sans eau, un pays sans rivière ? Peut-on imaginer cela ?" s’interrogeait en 1936 l’écrivain neuchâtelois Jules Baillods. L’eau, il est vrai, tient une telle place dans l’imaginaire (...)
Lire la suite

Mots-clés

À paraître

Glossaire

  • Débâcle

    Dislocation soudaine de la couverture de glace d’un cours d’eau dont les blocs sont alors emportés rapidement par le courant. Lorsqu’il s’agit de la rupture d’une barrière naturelle de glace formant une retenue d’eau, on parle alors de vidange brutale de lac glaciaire (connue sous l’acronyme anglais de GLOF, “Glacial lake outburst flood”). Dans les deux cas, ce phénomène peut entraîner de graves inondations, voire des catastrophes.

Mot d’eau

  • « Et tous ces gens
    dans l’eau ... »

    “Je pense toujours à cette rivière quelque part, avec cette eau qui coule vraiment vite. Et tous ces gens dans l’eau, qui essaient de se raccrocher les uns aux autres, qui s’accrochent aussi fort qu’ils peuvent, mais à la fin c’est trop difficile. Le courant est trop puissant. Ils doivent lâcher prise, se laisser emporter chacun de son côté. Je pense que c’est ce qui nous arrive, à nous.” (Kazuo Ishiguro, "Auprès de moi toujours", 2005)


Contact Lettre d'information